Ils persévéraient tous en la doctrine des Apôtres,

et en la communion et la fraction du pain, et dans les prières.

 

 

ACTES-42.NET

 

 

11 novembre 2015

 

 

Recevez par courriel chaque semaine une méditation biblique

 

Image de fond écran

 

 

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : image005

 

 

La solution dans la tempête

 

 

 

Mais lui, étant réveillé, parla avec autorité aux vents, et il dit à la mer :

Tais-toi, sois tranquille. Et le vent cessa, et il se fit un grand calme

Marc 4.39

 

 

La vie nous apporte son lot d’épreuves, nous avons beau être prévenants, les épreuves nous arrivent lorsque nous nous n'y attendons pas.  Les choses nous sont favorables, tout se passe bien et soudain les choses basculent d’un coup. La tempête se déchaine!

 

Devant l’épreuve nous pouvons agir de trois manières différentes, nous pouvons soit nous décourager et nous résigner, soit nous pouvons puiser dans nos propres réserves et par nos ressources personnelles tout faire pour éviter le pire ou bien ce qui devrait être notre première démarche dans la tempête, faire connaître notre besoin à Dieu.

 

Matthieu, Marc et Luc nous racontent dans chacun de leur récit de l’évangile qu’il arriva que pendant la traversée nocturne de la mer de Galilée un vent impétueux se leva et les vagues entraient dans la barque la remplissant d’eau. Cela fit en sorte que les occupants se trouvaient en danger. Pendant ce temps là, Jésus dormait sur un oreiller à la poupe du bateau, sans aucune inquiétude contrairement aux autres occupants. C’est alors que les occupants de la barque se tournèrent vers Jésus et le réveillèrent afin de lui demander son secours. Voyant la situation Jésus parla avec autorité au vent et à la mer ayant pour résultat que la tempête cessa et qu’il se fit un grand calme (Ma 4.35-40).

 

Les disciples eurent la bonne réaction, il ne pouvait rien faire face aux éléments de la tempête. Seul le Dieu créateur pouvait agir pour calmer la situation. Jésus, d’un seul cri mit fin à la tempête et tous furent dans l’étonnement face à la puissance agissante de Christ.

 

Les disciples auraient facilement été en mesure de se résigner, chose qu’ils n’ont pas faite. D’aucune manière, ils n'auraient été en mesure de changer leur situation en haute mer déchainée. Ils avaient qu’un seul recours, ils ont certes manqué de foi, car il est évident que Dieu avait un plan futur pour chacun d’eux et qu’il n’aurait pas laissé le pire arrivé.  C’est pour cette raison que Jésus leur a reproché leur manque de foi. Cependant, grâce à cette tempête, les disciples ont eu une démonstration de la puissance de Jésus.  Une leçon de sa toute-puissance!

 

Lorsque l’épreuve se présente devant nous, nous devons remettre notre sort à Dieu, le psalmiste utilise des images qui témoignent de la manière que nous devons considérer Dieu, il est pour nous une haute retraite (Ps 20.2), il est le bon berger qui prend soin de ses brebis (Ps 23.1), également il dit que Dieu est notre rocher (Ps 94.22). Chacun de ses titres démontre qu’avec Dieu nous avons tout ce dont nous avons de besoins pour faire face aux tempêtes de la vie, en Lui nous pouvons placer notre pleine confiance. 

 

Finalement, nous pouvons, tout comme Paul l’a écrit, affirmer haut et fort que si Dieu est pour nous qui sera contre nous ? (Ro 8.31). Que ce soit tant devant l'affliction, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée, nous savons que nous sommes plus que vainqueurs par le moyen de celui qui nous a aimés, c'est-à-dire le Seigneur Jésus lui-même. Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur (Ro 8.35-39).


 

Sylvain Bigras

Actes2.42.net  est une gracieuseté de

 

Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : Description : logo toisuismoi.ca